Conductivité de surface (Surface conductivity)

Lorsque la matière conductrice est très mince, on parlera de conductivité de surface, c'est le cas lorsque l'on métallise la surface de structures composites.

Dans certains cas, on applique (par projection, peinture ou collage) sur les structures composites une fine couche conductrice (quelques dixièmes de mm).

Les couches conductrices peuvent être réalisées par schoopage (projection de métal en fusion sur la structure), par peinture (peinture au nickel, à l'argent), à l'aide d'un clinquant métallique (feuille de métal),...

Elles ont pour but :

• d'isoler la structure contre des perturbations électromagnétiques ;
• d'isoler l'extérieur de perturbations provenant de l'enceinte ;
• d'assurer une mise à la masse d'éléments placés en surface (connecteurs, équipements électriques,...) ;
• d'assurer une protection des éléments vis-à-vis de la foudre en favorisant la circulation du courant dans certaines zones (cas des bandes de protection des radômes par exemple, voir schéma ci-contre).

   conductivite_surface.JPG (42188 octets)

Bases de connaissances matériaux utilisée par Airbus - Réalisation : CYBEL