Matage (Bearing)

Ecrasement localisé de la matière dû à un champ de pression trop élevé dans une zone de contact entre deux pièces. Le matage correspond en général à une déformation plastique.
 

Dans le cas des composites, il y a souvent risque de matage lorsque l'on utilise des dispositifs de fixation de type rivet ou boulon. Il y a alors écaillage et délaminage du bord du trou.

Il est important de noter que dans le cas des stratifiés, la résistance d'un trou occupé par un dispositif de fixation est diminuée de près de 40 % par rapport à celle d'un trou vide.

Quel que soit le matériau (métallique, composite ou autre), il doit y avoir traction pour que le matage apparaisse, créant ainsi un champ de pression élevé sur un demi bord de trou (voir schéma ci-contre).

En première approximation, dans le cas des stratifiés, on peut prendre pour contrainte maximale admissible au matage 500 MPa pour un composite quasi-isotrope renforcé de fibre de carbone, et 300 MPa pour un quasi-isotrope renforcé de fibre de verre E.

   loi_hooke.JPG (42976 octets)

Bases de connaissances matériaux utilisée par Airbus - Réalisation : CYBEL