Télégraphing (Telegraphing)

Phénomène apparaissant lors de la réalisation, en co-cuisson, de structures sandwich avec âme en NOMEX. Suite à une dépression dans les alvéoles, les peaux sont marquées par l'âme.
 

L'humidité du nid d'abeille NOMEX est en général de l'ordre de 3%.

Pendant l'opération de moulage, et notamment lors du cycle de polymérisation, cette humidité est transformée en vapeur. Des micro-fuites dans le système permettent aux pressions de s'équilibrer partiellement.

En phase de polymérisation, une fois le point de gel dépassé, le matériau durcit et les fuites disparaissent. La pression dans les alvéoles peut atteindre quelques bar et plaque les peaux sur le moule.

Lors du refroidissement, la pression dans les alvéoles décroît brutalement lors de la condensation de la vapeur d'eau : la dépression ainsi créée a tendance à aspirer les peaux.

Si la température de transition vitreuse du polymère est basse, le matériau reste mou et les peaux sont réellement aspirées dans les alvéoles : c'est le Télégraphing.

Ce phénomène est encore accentué par la surpression créée entre les peaux et le moule causée par l'évaporation des produits volatils des résines.

    

telegraphing.jpg (52903 octets)


Bases de connaissances matériaux utilisée par Airbus - Réalisation : CYBEL